Petite histoire du tourisme sur la Côte d'argent Agrandir l'image

Petite histoire du tourisme sur la Côte d'argent

9782350688886

Le développement du tourisme à Royan, Soulac, Biarritz, Arcachon, attise l’envie des villages médocains et landais. C’est dans l’espoir d’ouvrir une route touristique qu’une caravane relie Arcachon à Hossegor en 1905, randonnée au cours de laquelle Maurice Martin lance le nom de Côte d’argent.

Plus de détails

Charles Daney Charles Daney  

Cairn Cairn  

Lire un extrait gratuit

Lire un extrait gratuit


Aucun point de fidélité pour ce livre.


3,99 €

En savoir plus

Le développement du tourisme à Royan, Soulac, Biarritz, Arcachon, attise l’envie des villages médocains et landais. C’est dans l’espoir d’ouvrir une route touristique qu’une caravane relie Arcachon à Hossegor en 1905, randonnée au cours de laquelle Maurice Martin lance le nom de Côte d’argent. Le tourisme a réagi aux événements politiques, recevant les souverains en 1860, la bourgeoisie avant et après la guerre de 1914, les jeunes sous le front populaire, se repliant sur soi pendant la guerre de 1940/45, passant de la villégiature aristocratique aux compétitions de surf, changeant de style au fur et à mesure des années et des inventions techniques – dont l’automobile-, mais gardant, tel un feuilleté, des habitudes anciennes sous les nouveautés touristiques. Les « vacances » restent essentiellement ouvertes sur le soleil et sur la mer, naguère craints ou ignorés, mais le tourisme a rendu plus fragile un littoral qui l’était déjà…

30 autres livres du même genre :

Téléchargement