Nouveau Mais que fait dans le bénitier cette grenouille têtue comme une mule ? Agrandir l'image

Mais que fait dans le bénitier cette grenouille têtue comme une mule ?

9782384870141

Les animaux ne parlent pas, mais nous les faisons parler en les associant à nos discours quotidiens. Que ce soit sous forme de comparaison, de tournures métaphoriques, de locutions ou de proverbes et dictons, notre langue est remplie de références aux « hôtes des forêts, des eaux et des airs ».

Plus de détails

Yves Stalloni Yves Stalloni  

Christine Bonneton Christine Bonneton  

Lire un extrait gratuit

Lire un extrait gratuit


En achetant ce livre vous pouvez gagner jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


9,99 €

En savoir plus

Les animaux ne parlent pas, mais nous les faisons parler en les associant à nos discours quotidiens. Que ce soit sous forme de comparaison (« Gai comme un pinson », « Têtu comme une mule », « Dormir comme un loir »), de tournures métaphoriques (« Avoir la chair de poule », « Faire devenir chèvre », « Faire entrer le loup dans la bergerie »), de locutions (« Le mariage de la carpe et du lapin », « Bayer aux corneilles », « Un panier de crabes ») ou de proverbes et dictons (« Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois », « On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre »), notre langue est remplie de références aux « hôtes des forêts, des eaux et des airs ».

Ces formulations imagées que nous utilisons presque sans y penser, parfois claires, parfois mystérieuses, méritent le commentaire, le retour sur leur origine, sur l’évolution de leur sens, sur leur justification. Une manière de s’enrichir en « cherchant la petite bête ».

30 autres livres du même genre :

Téléchargement