Les Contes et légendes de Bretagne Agrandir l'image

Les Contes et légendes de Bretagne

9782365728676

Bras de terre s’élançant seul au milieu des eaux de l’océan, à l’écart des routes de la France centralisée, la Bretagne a su, plus que n’importe quelle autre région de notre pays, demeurer le réceptacle d’un imaginaire foisonnant, hérité en droite ligne de la civilisation celtique dont elle est le dernier territoire vivant en Europe continentale.

Plus de détails

François Cadic François Cadic  

Éditions CPE Éditions CPE  

Lire un extrait gratuit

Lire un extrait gratuit


En achetant ce livre vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,10 €.


7,99 €

En savoir plus

Bras de terre s’élançant seul au milieu des eaux de l’océan, à l’écart des routes de la France centralisée, la Bretagne a su, plus que n’importe quelle autre région de notre pays, demeurer le réceptacle d’un imaginaire foisonnant, hérité en droite ligne de la civilisation celtique dont elle est le dernier territoire vivant en Europe continentale. Son corpus légendaire, fruit d’un étonnant syncrétisme, rescapé du conflit entre traditions païennes et christianisme, redécouvert et promu depuis le début du XIXe siècle et le Barzaz Breizh de La Villemarqué, est désormais connu à travers le monde. De cette tradition, le présent recueil explore les récits liés aux revenants et au monde du dessous. Car si la mort en Bretagne est personnifiée par le terrifiant Ankou, elle l’est aussi par une légion de spectres, âmes damnées ou prisonnières du purgatoire, car dans ce terroir plus encore qu’ailleurs en France les morts hantent les histoires, tantôt furieux que les prières des vivants les aient oubliés, tantôt hurlant de désespoir dans la nuit alors qu’ils expient un vol ou un meurtre commis de leur vivant. Maudits également ceux qui ont transigé avec le diable, nouant un pacte avec lui, tels ces meuniers ou ces tailleurs, professions mal perçues par les paysans et les pêcheurs car elles ignoraient le travail éreintant de la terre et les dangers de la mer, et dont les mésaventures sataniques abondent dans la présente collecte. Leur ruse, toutefois, sait parfois triompher même du Malin, car le Breton, qu’il soit artisan, marin ou paysan, s’il est terrifié par les forces surnaturelles, est en même temps hardi et débrouillard, ainsi que vous vous en rendrez compte.

30 autres livres du même genre :

Téléchargement